Astuces rachat de crédit : que faire en cas de refus ?

rachat de crédit
  • Posted by: admin
  • 2018-01-17

Astuces rachat de crédit : que faire en cas de refus ?

Le rachat de crédit constitue généralement une lueur d’espoir pour certaines familles. Ces dernières estiment parfois que le regroupement de leurs mensualités leur permettra d’échapper au surendettement ou de gagner en pouvoir d’achat. Cependant, ce ne seront pas toutes les demandes qui seront acceptées. Les refus arrivent régulièrement. Voici quelques astuces pour faire face.

Pourquoi le dossier est-il refusé ?

Plusieurs raisons pourront aboutir à un refus de restructuration financière. Dans tous les cas, le demandeur sera directement informé sur les causes pour lesquelles sa candidature n’a pas été retenue. La plupart du temps, c’est lié à un dossier incomplet ou le non-respect des critères imposés par l’organisme qui rachète les dettes. Celui qui rachète les crédits aura notamment besoin de preuves tangibles que les demandeurs sont réellement en mesure de rembourser. Parfois, c’est la procédure même qui implique que les requêtes n’obtiennent pas satisfaction rapidement. De temps en temps, ceux qui ont déposé une demande doivent patienter pendant de longues semaines avant d’être répondus.

Les autres plans de secours

Dans le cas où la demande a été confiée à un intermédiaire, il incombe à ce prestataire de faire le nécessaire pour trouver un autre créancier dans les plus brefs délais. En effet, le courtier s’engage généralement à mener à bien l’opération non seulement pour les démarches auprès d’une seule banque. Il dispose ainsi d’un plan B en cas de premier refus. Il y en a même ceux qui ont plusieurs alternatives. Autrement, le demandeur doit lui-même s’orienter vers une autre institution bancaire. Puis, si la personne a été informée sur la raison du refus, elle pourra toujours essayer de reformuler sa demande. Ce sera notamment ce qu’il faudra faire si le dossier a été juste incomplet. Dans le cas où la réponse négative vient de l’absence d’un revenu stable. Le demandeur doit d’abord trouver un emploi crédible avant de revenir chez le créancier.

La bonne attitude à adopter

Il ne faut jamais désespérer dès le premier refus. En effet, cela arrive très souvent que la demande ne soit pas acceptée dès la première requête. S’il est possible de rectifier les éléments à cause desquels le dossier a été refusé, ce serait l’idéal. Puis, il est toujours possible de se tourner vers d’autres options lorsque le rachat de crédit classique ne semble pas fonctionner. Il est par exemple recommandé de se tourner vers un organisme spécialiste du surendettement. Des organismes se sont même spécialisés dans les situations les plus délicates. Retrouvez de plus amples informations sur abc-surendettement.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *